Voir les photos (8)

QUARTIER BOURGNEUF DE LUÇON

Site et monument historiques, Pays - Ville - village et quartier, ZPPAUP à Luçon
  • Ce quartier vous étonnera par son nombre d'hôtels particuliers, ses maisons poitevines ou ses demeures canoniales. Mais aussi, par le patronyme étonnant de ses rues des Chanoines, des Deux-Frères, de Mille-Souris...

  • Il s'étend de la cathédrale à l'hôpital. Des aristocrates, artisans, et des membres du chapitre y vivaient aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Marqué par la présence de notables et religieux, le quartier garde aujourd’hui de nombreuses traces de ce riche passé. En témoignent des hôtels particuliers, portes cochères etc.

    Entre l’ancienne place Belle-Croix, aujourd’hui place Leclerc, et l’Hôpital, le quartier du Bourgneuf vous étonnera par la multiplication de ses hôtels particuliers et de ses...
    Il s'étend de la cathédrale à l'hôpital. Des aristocrates, artisans, et des membres du chapitre y vivaient aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Marqué par la présence de notables et religieux, le quartier garde aujourd’hui de nombreuses traces de ce riche passé. En témoignent des hôtels particuliers, portes cochères etc.

    Entre l’ancienne place Belle-Croix, aujourd’hui place Leclerc, et l’Hôpital, le quartier du Bourgneuf vous étonnera par la multiplication de ses hôtels particuliers et de ses maisons poitevines. Abordez trois siècles de patrimoine bâti en parcourant ses rues. Des nobles, des chanoines et des artisans y vivaient aux 17, 18 et 19ᵉ siècles. Ils ont laissé avec ceux qui les entouraient leur empreinte dans ces lieux.

    Rue Mille-souris : Emblématique de la rue et sur sa rive est, le Château de Millesouris tire très probablement son nom si particulier d’une paroisse disparue (Milesoris) du nord de l’ancien diocèse de Maillezais. Connu depuis le XVII° siècle, il est d’abord la propriété urbaine de familles nobles. Les Missionnaires de la plaine, actuels occupants du bâtiment, y ont adjoint, dans les années 1920, la chapelle Sainte Thérèse avec ses vitraux de Mazetier.
    Sur la rive ouest, on note un hôtel particulier du XIX° siècle et une maison canoniale.

    Rue du Grand Carmel : Cette rue au tracé sinueux comprime en quelque sorte l'emprise du Château de Millesouris en le séparant de l'actuel Carmel.
    Elle doit son nom à un établissement que possédaient au 17ᵉ siècle les Grands Carmes de la Flocellière. Comme tout le quartier, elle a été marquée par la présence de maisons cléricales et nobiliaires et par la notoriété de certains de ses habitants.

    Rue de l’Union chrétienne : Cette longue rue au trajet disparate s'étend d'ouest en est de l'Aumônerie à la rue du Murier et traverse ainsi l'intégralité du quartier du Bourgneuf. Elle tire son nom du monastère de l'Union chrétienne (1689-1790), établissement d'enseignement pour filles, remplacé après des vicissitudes par l'actuel Carmel, fondé en 1847. Plusieurs hôtels particuliers y ont leur sortie charretière. L'étroitesse de certaines portions de son trajet ajoute à son charme, au hasard d'une échappée qui évoque la Toscane.


    Rue du Port : Cette rue conduisait au port alors que la cité était en contact avec les rives voisines de l’île de Ré et de la Rochelle par le canal. Aujourd’hui, elle donne accès aux marais.

    Rue de l’hôpital : Bordée par l’établissement de santé établi par Louis XIV et par la chapelle de la Madeleine, cette rue reliait l’asile à la rue du port.

    Rue Hector Neullier : Au fil de l'Histoire, l'ancienne rue conduisant à l’hôpital, dénommée ensuite petite rue de l'hôpital, a gagné en largeur et sans doute en notoriété, bordée par le domaine du Carmel, avec ses hôtels particuliers et le voisinage du château de Millesouris. Elle porte le nom d'un bienfaiteur
    de l'hôpital, petit-fils d’un chirurgien des armées napoléoniennes, Hector Neullier.

    Rue Alexis Vinconneau : Ancienne rue du quartier du Bourgneuf, elle abrite plusieurs hôtels particuliers. On y trouvait le cimetière de l'hôpital, désaffecté en 1790. Connue auparavant sous le nom de rue du Petit Bourgneuf, elle reçoit au 19ᵉ siècle le nom d'un bienfaiteur de l'hôpital.


    Rue Henry Renaud : Cette longue et ancienne rue termine sa déclivité aux abords du marais. Elle est marquée au moins depuis le 15ᵉ siècle par
    le voisinage des établissements de charité (aumônerie, puis hôpitaux, orphelinat). Connue sous le nom de rue du Grand Bourgneuf ou de rue Sainte Marguerite en raison de la présence d'une chapelle homonyme aujourd'hui disparue, elle reçoit au 19ᵉ siècle le nom d'un bienfaiteur de la ville, Henry Renaud. On remarque plusieurs maisons canoniales et de noblesse qui contribuent à l'ambiance de l'ensemble.

    Rue du petit pavé : Son nom inexpliqué est attesté depuis le 18ᵉ siècle. Certains imaginent que l’emploi de pavés plus petits pour son revêtement en est l’origine. On peut voir quelques maisons anciennes parmi lesquels deux hôtels particuliers du 18ᵉ siècle.

    Rue des Chanoines : La rue des Chanoines, anciennement rue du Cloître, tire son nom de l’enclos canonial ou clôture dont elle est la limite ouest.
    L’enclos canonial, accolé au complexe cathédrale-évêché, abritait les premières maisons urbaines des chanoines après la sécularisation en 1469 du chapitre cathédral. Trois d’entre elles bordent toujours la rue homonyme.

    Rue des deux frères : Cette rue, établie au milieu du 19ᵉ siècle, porte le nom des deux frères d’une famille d’architectes et de maîtres d’œuvre, les Ballereau, qui a rayonné à Luçon et dans toute la Vendée depuis le 18ᵉ siècle.

    Ruelle Sainte Marguerite : Courte venelle récemment élargie, elle relie la rue Henry Renaud (anciennement Sainte Marguerite) au boulevard de
    l’Aumônerie. Elle a porté au 19ᵉ siècle le nom de chemin du Ribon.

    Petite rue Sainte Marguerite : D’abord simple impasse, qualifiée de carrefour Sainte Marguerite, elle a gagné son individualité par son raccordement à la rue de l’Union chrétienne au 18ᵉ siècle.
  • Langues parlées
    • Français
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Groupes
Prestations
  • Equipements
    • Point d'intérêt visible sans visite
  • Services
    • Animaux acceptés
    • Accès au site gratuit
    • Visites libres groupes
    • Visites libres individuelles
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2024
Fermer