Tout ce dont on a besoin, c'est l'amour. Mais un peu de chocolat ne fait jamais de mal. - 4

"CRITIQUE D' ART MALGRÉ LUI"

Conférence, Histoire, Littérature à Fontenay-le-Comte
  • Par Benoît DECRON, (sous réserve) conservateur du musée Soulages à Rodez, longtemps responsable de celui des Sables d’Olonne. Ce spécialiste d’art de la 2nde moitié du 20e siècle a beaucoup échangé avec Michel RAGON

  • Arrivé à Paris en 1945, le jeune RAGON se fait des amis. Parmi eux, de futurs peintres dont il perçoit le talent et l’innovation. Son œil sagace décèle la force d’expression des artistes de l’art abstrait et de l’art brut, aujourd’hui renommés, tels HARTUNG, DUBUFFET, SCHNEIDER, CHAISSAC. Auteur d’un « Dictionnaire de l’Art vivant, de 1950 à 2000 », Michel RAGON devient critique d’art et découvreur d’un art nouveau. Benoit DECRON a eu bien des occasions d’échanger avec lui et ces rencontres...
    Arrivé à Paris en 1945, le jeune RAGON se fait des amis. Parmi eux, de futurs peintres dont il perçoit le talent et l’innovation. Son œil sagace décèle la force d’expression des artistes de l’art abstrait et de l’art brut, aujourd’hui renommés, tels HARTUNG, DUBUFFET, SCHNEIDER, CHAISSAC. Auteur d’un « Dictionnaire de l’Art vivant, de 1950 à 2000 », Michel RAGON devient critique d’art et découvreur d’un art nouveau. Benoit DECRON a eu bien des occasions d’échanger avec lui et ces rencontres ont nourri la conférence d’aujourd’hui.
Horaires
Horaires
  • Le 12 mai 2024 à 17:00
Fermer