Circuit découverte-Luçon-Vue cloître de la cathédrale Notre Dame de l'Assomption

Cloître de la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption

Site et monument historiques, Cloître, Classé ou inscrit à Luçon
  • Ce cloître a remplacé celui de l'abbaye bénédictine médiévale. La construction des trois galeries du cloître et de l'étage de l'aile Ouest se situe au cours de la première moitié du XVIe siècle, quant à l'étage de l'aile Est, les plans en ont été dressés en 1874.

  • Bien que les voûtes d'ogives des trois galeries soient de style gothique flamboyant (fin XVe), les clefs de voûte de la galerie Ouest ont un décor de cuirs découpés : une caractéristique de la Renaissance : XVIe siècle (Renaissance Française). L'étage de cette aile est particulièrement remarquable, avec ses pilastres à losanges et sa mouluration relevant du répertoire de la première Renaissance. À partir de 1858, lors de la restauration du cloître par l'architecte diocésain Juste Lisch,...
    Bien que les voûtes d'ogives des trois galeries soient de style gothique flamboyant (fin XVe), les clefs de voûte de la galerie Ouest ont un décor de cuirs découpés : une caractéristique de la Renaissance : XVIe siècle (Renaissance Française). L'étage de cette aile est particulièrement remarquable, avec ses pilastres à losanges et sa mouluration relevant du répertoire de la première Renaissance. À partir de 1858, lors de la restauration du cloître par l'architecte diocésain Juste Lisch, l’étage a été profondément remanié et il ne reste rien des aménagements intérieurs. En 1847, l’architecte Émile Boeswillwald a découvert le tombeau d'un abbé, avec une crosse en cuivre émaillé datant du XIIIe siècle. C'est afin d'héberger les 30000 livres légués par Mgr Jacques Marie Baillès en 1873 que Mgr Charles Théodore Colet demanda de surélever l'aile Est, mais la construction d'une bibliothèque était envisagée dès 1866. En 1874, sa réalisation est confiée à l'entrepreneur Luçonnais Henri Hibert.

    Au rez-de-chaussée, une porte en accolade, refaite au XIXᵉ siècle, donne accès à une partie de l'évêché aménagée dans l'ancienne salle capitulaire. À l'étage de la galerie occidentale, on découvre une construction à pilastres ornée de rosace et de caissons en forme de losange de style renaissance. Cette galerie communique avec la cathédrale par une porte datant de la fin du XVIIᵉ siècle surmontée de deux anges encadrant un écu effacé lors de la Révolution. Le cloître est ouvert aux visiteurs en même temps que la cathédrale.
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Groupes
Prestations
  • Equipements
    • Point d'intérêt visible sans visite
  • Services
    • Accès au site gratuit
    • Visites libres groupes
    • Visites libres individuelles
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2024
Fermer